Schëfflenger Schmelz - Metze Schmelz
Usine ARBED Esch-Schifflange - AES
Hüttenwerk Esch-Schifflingen
D'Geschicht
L'Historique
Die Geschichte

Voir aussi: Aciéries Rodange Esch-Schifflange


Hochöfen Arbed - Hauts fourneaux Arbed, Esch/Alzette (Carte postale: 12377; Collection: industrie.lu)


Historique - Geschichtlicher Überblick
10.1869

Rachat du château Berwart à Esch/AIzette avec les dépendances (moulins, sources d'eau vives, 24 hectares) par Metz et Cie

en vue de la construction d'une usine pour la fabrication de fonte à grande échelle

   
   
1871 Fondation de la / Gründung der Usine METZ (Esch-Schifflange)
   
? - ?

Léon Metz, ingénieur-métallurgiste, directeur de l’usine « Metze Schmelz »

   
1871-1874

Caspar Mathias Spoo est comptable à l'Usine Metz, Esch

   
10.10.1871 Mise à feu du premier haut-fourneau eschois de l'usine METZ (Esch-Schifflange) par la Société des forges d'Eich, Metz et Cie, Société des Mines d'Esch, la Société des Forges de Sarrebruck et le groupe bancaire BERGER.
   
3.1872 Mise à feu du 2e haut fourneau
   
12.1872 Mise à feu du 3e haut fourneau
   
2.1873 Mise à feu du 4e haut fourneau
   
1874 Convention entre l'État du Grand-Duché de Luxembourg et des Sociétés de hauts-fourneaux luxembourgeoises pour des mines de fer hydraté oolithique, à exploiter sur une étendue de 173 hectares, 33 ares et 33 centiares, des gisements concesssibles de l'État, situés sur les territoires des communes d'Esch-sur-l'Alzette, Kayl et Pétange, e.a. par la Société Metz et Cie, exploitant les hauts-fourneaux d'Eich, de Dommeldange et d'Esch-sur- l'Alzette, représentée par son directeur-gérant, M. Norbert Metz, maître de forges, domicilié à Eich ;
   
1883 Joseph Ries, ingénieur, Usine Metz de Schifflange
   
1884 - 1896? Joseph Fischer, directeur des hauts fourneaux
   
4.7.1885-6.1.1901 3e haut fourneau
Hauteur: 20 m
Diamètre au ventre: 5,9 m
Creuset: 1,8 m
Volume utile: 325 m³
   
<=1897, 1900

François Léon, Ingenieur und Betriebschef der Hochöfen Metz & Cie, Esch/Alzette

(Liste Correspondierende Mitglieder Verein Luxemburger Naturfreunde - Société des Naturalistes Luxembourgeois - FAUNA)

   
 
Hochöfen Metz & Cie - Eicher Hüttenverein, Esch - Schifflingen (Übersichtskarte des Erzgebietes bei Deutsch-Oth, Esch und Villerupt - Kaiserliche Eisenbahn-Generaldirektion, Strassburg - 2.1910)
Neue Hochöfen, neues Stahlwerk - neuer Hüttenbahnhof - verlegter Weg Lallingen - Schifflingen
   
30.10.1911 Constitution de la société ARBED (Aciéries réunies de Burbach-Eich-Dudelange) suite à la fusion de la SOCIETE DES FORGES D'EICH, LE GALLAIS, METZ & CIE, la SOCIETE DES MINES DU LUXEMBOURG ET DES FORGES DE SARREBRUCK et de la S.A. DES HAUTS-FOURNEAUX ET FORGES DE DUDELANGE.
   
   
1912/13

Modernisation:
3 nouveaux hauts-fourneaux
Aciérie Thomas avec 4 convertisseurs (Abstichgewicht von je 25 t)
Blockgerüst, 4 Stabeisen-Fertigstraßen, Drahtstraße

Krafterzeugung durch Turbinen

1912 - 1920 Hoff Hubert, Hüttendirektor von ARBED-Esch

(S&E: N° 34 20.8.1914)
   
5.1912 Grotkamp L. A., Ingenieur der Vereinigten Hüttenwerke Burbach-Eich-Düdelingen, Werk Esch/Alzette
1.3.1912 - 11.2.1914 Ottinger Max, Betriebschef des Maschinenbetriebes der Vereinigten Hüttenwerke Burbach-Eich-Düdelingen, Werk Esch/Alzette
<=1912 Schmitt Franz, Ingenieur der Vereinigten Hüttenwerke Burbach-Eich-Düdelingen, Werk Esch/Alzette
   
   
1913 Blasen der ersten Charge Stahl in Esch-Schifflingen
1.5.1913 - 1.4.1918 Kipgen Arthur, Stahlwerkschef ARBED-Esch
1.5.1913 - 1.4.1918 Kugener Leon, Walzwerkschef ARBED-Esch
   
   
12.1913

Neues Drahtwalzwerk. Die neue Drahtstraße auf dem hiesigen Werke der Arbed wird in den nächsten Tagen in Betrieb genommen, während die Drahtwalzenstraße auf der Abteilung Burbach-Saarbrücken eingeht. Die hiesige Hütte ist mit Aufträgen ziemlich gut versehen, und das Walzwerk arbeitet in all seinen Teilen.

(OMZ: 12.12.1913)

<=6.1914 Schrantz Emil, Ingenieur, Vereinigte Hüttenwerke Burbach-Eich-Düdelingen A.-G., Werk Esch
   
1.3.1918 - 1.9.1922 Pelkes Pierre, Walzwerkschef ARBED-Esch
   
13.5.1918 - 14.12.1923 Beissel Gilbert, Stahlwerkschef ARBED-Esch
   
<=1920

ARBED - Division d'Esch - Usines : Eugène Heynen, directeur

Du 29 mai 1920

   
8.9.1922 - 1.1.1929 Bouvier Léopold, Walzwerkschef ARBED-Esch
   
1923 - 1926 Metz Norbert, directeur des usines d’Esch
   
<=1923

Rousseau Henri, ingénieur ARBED, revenu: 14.450 fr

(LW: 11.1.1924)

18.12.1923 - 1939 Bosseler Egide, Stahlwerkschef ARBED-Esch
   
?
Schifflange - Nouveau Quartier des ouvriers - vers 1925 (Carte postale: Edit. P. Hoffmann-Schmit, Kayl; Collection: industrie.lu)
   
1925 Les trois usines eschoises (Belval, Terre Rouge, Schifflange) sont reliées entre elles par une conduite de gaz de haut-fourneau.
   
? - ? Fischbach Jean-Baptiste, ingénieur ARBED-Esch
   
? - 10.1927

Félix Chomé, Direktor ARBED-Esch (danach Direktor in der ARBED-Zentralverwaltung in Luxemburg)

(LW: 15.10.1927)

   
10.1927 - ?

Mathias Koener, Direktor von ARBED-Esch

(LW: 15.10.1927)

   
? - 10.1927

Joseph Paquet, Hochofenchef ARBED-Esch

(LW: 15.10.1927)

   
10.1927 - ?

Edgar Hess, Hochofenchef ARBED-Esch

(LW: 15.10.1927)

   
1929 Inbetriebnahme von 5 neuen 32 t - Konvertern
1.1.1929 - <=1942

Mahr Robert, Walzwerkschef ARBED-Esch

   
5.1929 Wagner Camille, Dipl.-Ing., Stahlwerk.-Assistent bei ARBED-Esch
   
<=4.1941

Quaring Ferdinand, Dipl.-Ing., Vereinigte Hüttenwerke Burbach-Eich-Düdelingen A.-G., Werk Schifflingen;

Wohnung: Redingerstraße 50, Esch/Alzette

   
<=7.1941 Jeitz Paul, Dipl.-Ing., Stahlwerkschef, Vereinigte Hüttenwerke Burbach-Eich-Düdelingen A.-G., Werk Schifflingen, Esch/Alzig

Wohnung: Luxemburger Straße 82, Esch/Alzette
   
   
<=1942

Koener Mathias, Abteilungsdirektor
Olinger K., D.A.F. Betriebsobmann

   
25.9.1944 - 31.7.1953 Egide Bosseler, directeur
   
   
   
? - 31.12.1960 Kieffer Raymond, directeur ARBED-Esch

   
   
1954 Démolition du haut fourneau 2
   
1955 Construction du haut fourneau A
   
1958 Démolition du haut fourneau 5
   
1959 Construction du haut fourneau B
   
   
1.1.1961 Diederich J.P., directeur ARBED-Esch

   
1961

Inbetriebnahme der DEMAG - Walzstraße
Train Laminé Marchand - TLM

Herstellung von Langprodukten in Form von Winkel-, Flach-, und Rundeisen

Le train à fers marchands DEMAG lamine des ronds, des barres crénelées, des plats, des cornières, etc. Le laminage s'effectue à brin unique, et de grands soins sont pris pour obtenir une section impeccable. Des cisailles volantes découpent les barres, qui sortent à une vitesse maximum de 16 m/sec, en sections correspondant à la longueur du refroidissoir. Les laminés passent alternativement sur le côté droit et sur le côté gauche du refroidissoir, où ils refroidissent complètement. Des cisailles les découpent en longueurs commerciales avant leur transfert aux différentes machines où ils sont dressés, contrôlés, marqués, bottelés, emballés, etc. Les produits finis passent ensuite dans les casiers, où ils attendent d'être expédiés au client par la route, le chemin de fer et les voies fluviales et maritimes.

   
1962 Inbetriebnahme einer neuen Konti-Stabstahlstraße und einer neuen 3-adrigen Konti-Drahtstraße
   
1962
   
1963 Démolition du haut fourneau 6
   
<=1964

Train à fil Morgan-Siemag (STFS)

Construction d'un train à fil continu à trois veines pour remplacer un train semi-continu datant d'avant la première guerre mondiale.

Les trains Morgan se caractérisent, entre autres, par le fait que la plupart des cages sont entraînées par groupes (deux à quatre cages dans les trains dégrossisseurs et intermédiaires, huit cages dans les trains finisseurs) et que seules les deux dernières cages placées avant le train finisseur sont entraînées individuellement, ce qui permet de varier la vitesse de rotation des cylindres et de régler la longueur des boucles dans les doubleuses.

Le train Morgan-Siemag lamine du fil de 5,5 à 15 mm; trois brins passent simultanément par les 25 cages et sortent à la vitesse de 35,6 m/sec, ou 128 km/h. Le fil est bobiné dans six bobinoirs automatiques refroidis à l'air; les bobines, d'un poids unitaire de 440 kg, sont transférées à un convoyeur à crochets, où elles refroidissent complètement. Elles sont contrôlées en cours de route, réunies en paquets de quatre à six bobines et chargées finalement sur wagon ou sur camion.

Train à fil licence Morgan
Nombre de veines: 3
Dégrossisseur: 7C
Intermédiaires: 10 C + 2 D
Finisseurs: 1X8C
Bobineuses: 46
Capacité par poste et par mois (en t): 120.000
Poids normal des bottes: 420

   
1964

Construction du haut fourneau C

Ce haut fourneau, est équipé de la façon la plus moderne:

  • chargement automatique par skips
  • injection de fuel-oil,
  • réglage à température constante du vent

Mise à feu prévue: 1.10.1964
Diamètre au creuset: 7,20 m
Production prévue: 700 à 800 t de fonte par jour

 

2 mélangeurs, d'une capacité unitaire de 1.000 t.

5 convertisseurs Thomas, d'une capacité de 32 t chacun, et le nouveau convertisseur LD-AC de 70 t.

Dans la halle de démoulage, les 2 nouveaux fours pits chauffés,
opérations de démoulage, d'enfournement et de défournement des lingots.

Au train blooming, les opérateurs transforment en deux minutes et demie un lingot de 6 t avec une section de 680 x 680 mm en un bloom d'une section carrée de 200 mm. Les cisailles électriques affranchissaient les deux bouts et un pont rotatif automatisé poset le bloom sur le train d'amenée du train à billettes.

Les fours des vieux trains finisseurs

Le nouveau train à billettes transforme un bloom de 200 mm, à travers huit cages, en billettes de 80 mm. Ces billettes sortent à une vitesse de 2 m/sec, et sont découpées automatiquement en barres de 9 m. Plus loin, les billettes sont transférées aux refroidisseurs, d'où elles sont reprises par des ponts roulants à aimants et déposées soit aux aires de stockage, soit aux étendages des fours à réchauffer des trains finisseurs. Au-delà des refroidisseurs, l'installation de contrôle à ultrason permet de détecter les défauts à l'intérieur des billettes et d'éliminer les billettes défectueuses.

Les fours à réchauffer les billettes avec les installations d'inspection et d'enfournement ont des capacités de 80 t par heure et ils sont chauffés au gaz des hauts fourneaux préchauffé.

   
15.11.1964

Wagon "torpille" en Gare d'Athus

Transport exceptionnel de transport de fonte liquide de ARBED-Esch-Schifflange à Chertal (248 km),

Aller via Rivage - Marloie - Arlon, durée: 7 h

Remplissage à AES: 103 t de fonte à 1334°C terminé à 11h45

Départ à Esch/Alzette: 14h27
via Athus - Liège

Arrivée à Chertal: vers 24h00, température de la fonte: 1227°C

 

 

   
   
1966

Part sociale au porteur des

Aciéries Réunies de Burbach, Eich, Dudelange - ARBED

Capital social: 6.000.000.000 francs représenté par 1.800.000 parts sociales sans désignation de valeur nominale

avec une gravure de l'Usine d'Esch-Schifflange

(Collection: industrie.lu)

   
1971 Stilllegung der letzten 3 Hochöfen
   
1976 Ersetzen des ersten feststehenden 70 t - LDAC-Konverters durch ein Wechselgefäß mit einem Abstichgewicht von 95 t
   
1978

Errichtung eines 2. LDAC-Wechselgefäßes und Stilllegung des Thomasstahlwerkes

   
1980 Mise en service de la coulée continue pour blooms / Inbetriebnahme der Stranggussanlage für Vorblöcke von 220 x 220 mm² und eines Hubbalkenofens für Blöcke. Erweiterung der Pfannenmetallurgie.
   
1981 Mise en service de la coulée continue pour blooms / Inbetriebnahme der Stranggussanlage für Knüppel (billettes) von 125 x 125 mm² und Moderisierung der Stabstahlstraße
   
Seit 1982 sind die Konverter in ARBED-Esch mit dem LBE-Verfahren (Lance-Bubbling-Equilibrium Process) ausgerüstet das von ARBED in Zusammenarbeit mit IRSID entwickelt wurde
   
1983 Inbetriebnahme der modernisierten Hochleistungs-Drahtstraße
   
<=1984

Bintener Ernest, directeur AES

   
1987 Inbetriebnahme eines Pfannenofens (18 MVA)
   
19.5.1994 Création de ARES

Aciéries RodangeEsch-Schifflange

(76% ProfilARBED Luxembourg S.A.)

Décisions de l'Assemblée Générale extraordinaire du 19.5.1994: changement de dénomination de la société en ARES

Le capital social est porté à 7.042.840 francs

   
1994 Mise en service de l'aciérie électrique / Inbetriebnahme des Elektro-Stahlwerkes
   
  Ispat Unimétal' s facilities are located on 678 acres in Gandrange, France and 8 acres in Schifflange, Luxembourg.STFS (Société du Train à Fil de Schifflange)
 

S.A. du Train à Laminés Marchands - TLM, filiale de LME (Beltrame 66% (2012))

Capital 10.000.000 €

 
2000
L'usine ARBED Esch-Schifflange vue des voies (Photo: 18.7.2000 jmo)
   
2004 ?

MITTAL

STFS

   
2008

Laminoir SMS avant train Morgan

  ArcelorMittal Schifflange has an annual production capacity of 1.000.000 tonnes of 130 x 130 mm billets. Its facilities include a twin shell shaft electric arc furnace and a six strands continuous caster. Just-in-time deliveries are ensured by rail cars or trucks. The Société du Train à Fil de Schifflange STFS has an annual production capacity of 530,000 tonnes and produces wire rod and rebars in coils.
22.9.2011

ARCELOR-MITTAL - Ankündigung:

Ende 11.2011

Stilllegung der Demag - Walzstraße
S.A. du Train à Laminés Marchands - TLM, filiale de LME (Beltrame)

Amicale "50 Joër Demag Strooss"

 


Die im Bau begriffenen Hochöfen der "Metzeschmelz" - 1871 (Quelle: A-Z, 1935)


Metzeschmelz, Esch/Alzette (Rob. Wedel, München 1889)


Usines jumelles de la Société Metz & Cie et de la Société des mines du Luxembourg et des forges de Sarrebrück construites à Esch-sur-Alzette en 1889. Usine actuelle de l'Arbed, div. Esch-s.-Alz. (Archives Camille Aschman - Collection famille Aschman-Bodson)

Photo publiée dans:

  1. L'industrialisation du Luxembourg de 1800 à 1914 - Guide du visiteur - pages 93 et 94 - MNHA - 1994: La "Metzeschmelz" d'Esch-sur-Alzette - Reproduction photographique d'une photo coloriée d'un tableau signé Rob. Wedel et daté 1889
  2. Daten aus der luxemburgischen Eisenindustrie n° IX. - Zusammengestellt von Camille Aschman - A-Z - 1935: Die "Metzeschmelz" gegen 1880
  3. La sidérurgie luxembourgeoise avant la découvertes du gisement des minettes par Jos. Wagner - 1921




Metz & Cie - Rapports du 18.4.1892 des 4 hauts-fourneaux d'Esch-sur-Alzette (Archives Camille Aschman - Collection famille Aschman-Bodson)
consommation de coke: 344.640, consommation de mine: 1.051.700, production: 345.000, rendement: 32,80%
HF I: Nature de la fonte: blanche: 95.000
HF II:: Nature de la fonte: moulage - 5: 25.000, 6: 45.000, coq.: 5.000
HF III:: Nature de la fonte: Thomas G.: 85.000 -> Burbach
HF IV: Nature de la fonte: O.M. (ohne Mangan): 90.000 -> Burbach ?
Situation des fontes:
Affinage: blanches (95.000), truitées, pet. Spiegel. O.M. (ohne Mangan) (90.000)
Thomas: A, B, G (85.000)
Moulage: 3, 4, 5 (25.000), 6 (45.000)


"Metzeschmelz" - 1898 (Carte postale; collection: industrie.lu)


Esch an der Alzette, um 1898 - vir d'Schneier (Carte postale; collection industrie.lu)


Hauts-fourneaux Luxembourgeois, Esch/Alzette, um 1898 (Carte postale; collection industrie.lu)


Hauts-fourneaux de Metz & Co, Esch/Alzette, vers 1900 (Extrait d'une Carte postale; Pierre Thorn, Photograph, Esch/Alzette, rue des Jardins No. 101)


Die "Metzeschmelz" - 1904 - aus: Daten aus der luxemburgischen Eisenindustrie n° IX. - Zusammengestellt von Camille Aschman - A-Z.


"Metzeschmelz" - ëm 1905 (Carte postale: 93691 Pierre Thorn, Photographe, Esch/Alzette; Collection: industrie.lu)


D'Metzeschmelz - Usine Metz & Cie, Esch/Alzette (Carte postale: G. Sluse, marbrier, Esch/Alzette; Collection: industrie.lu)


Gruss aus Esch a.d. Alz. (Extrait d'une carte postale; Pierre Thorn, Photographe, Esch s. Alz.; Collection: industrie.lu)


Hochöfen Metz & Cie, Esch - Schifflingen - um 1907, in der Mitte des Bildes ist im Hintergrund etwas rechts die Brauerei Buchholtz (Gebäude mit Kamin) zu erkennen (Carte postale: J.M. Bellwald, Echternach, No 432; Collection: industrie.lu)


Hochöfen Metz & Cie, Esch - Schifflingen, um 1907 (Détail de la carte postale: J.M. Bellwald, Echternach, No 432; Collection: industrie.lu)
Plan incliné vum Lallinger Bierg op d'Schmelz


Hochöfen Metzer Schmelz, Esch - Schifflingen - < 1912 (Carte postale: Edit. P. Houstraas, Luxembourg; Collection: industrie.lu)

 

 


Usine Esch - Schifflange - Nouvelles constructions - Metz & Co - neue Anlagen (Carte postale: Collection: industrie.lu)


Usine Esch - Schifflange - Nouvelles constructions - Metzeschmelz - neue Anlagen (Carte postale: Edition artistique P.C. Schoren, Luxembourg-Gare; Collection: industrie.lu)


Usine Esch - Schifflange (Extrait de la photo n° 79 du 2.6.1913; Collection: industrie.lu)
Panneau à la droite en bas: Ed. Züblin & Cie, Ingenieurbüro Strassburg


Usine Esch - Schifflange (Photo n°79 du 2.6.1913; Collection: industrie.lu)


Werk Esch der Vereinigten Hüttenwerke B.E.D. - Usine Esch des Aciéries Réunies B.E.D., Esch/Alzette - vers 13.12.1918 (Carte postale: Kremer - Muller, Esch 14 72711; Collection: industrie.lu)
The smelters of foundry which refines most of the iron ore in the vicinity of Esch. It is brought in in narrow gauge trains. Iron is so plentiful that one passes over miles of road sprinkled with ore dust instead of pavering. It makes a road better than cement in hard as rock.


Hauts fourneaux Arbed, Esch/Alzette - vers 1920 (Carte postale: Maison de gros P. Houstraas, Luxembourg, Nr 6; Collection: industrie.lu)


Abteilung Esch der Vereinigten Hüttenwerke B.E.D. (Archives Camille Aschman - Collection famille Aschman-Bodson)


ARBED Esch (Archives Camille Aschman - Collection famille Aschman-Bodson)


Die Hochöfen von ARBED Esch (Archives Camille Aschman - Collection famille Aschman-Bodson)


Usine Esch-Schifflange - Neudorf - Nussberg - Mine Lallingerberg (à l'avant-plan à droite) - 1932 (Collection: industrie.lu)


Usine de Metz, Esch/Alzette - Neudorf (Carte postale: Collection: industrie.lu)


Hochöfen Arbed - Hauts fourneaux Arbed, Esch/Alzette (Carte postale: 12377; Collection: industrie.lu)


Vereinigte Hüttenwerke Arbed - Usines d'Esch (Carte postale: Verlag August Wagner, Buchdruckerei u. Büromaterialien, Esch/Alzette; 16 30721; Collection: industrie.lu)


Arbedhütte, Esch - Schifflingen - um 1920 (Carte postale: Kremer - Muller, Esch; Collection: industrie.lu)


Teil der Neuanlage Arbed N° 2 - Nouvelles constructions Arbed, Esch - Schifflingen
(Carte postale: P.C. Schoren, Editeur et photogr., Luxembourg, rue Bourbon 169694; Collection: industrie.lu)


Teil der Neuanlage Arbed N° 2 - Nouvelles constructions Arbed, Esch - Schifflingen (Carte postale: P.C. Schoren, Photogr., Luxembourg-Gare, rue Bourbon 10; Collection: industrie.lu)


Emile Mayrisch (1862 - 1928), dans la nouvelle aciérie des usines ARBED à Esch - 1913 (Archives Camille Aschman Collection famille Aschman-Bodson)


Usine Esch-Schifflange - 1923 (Carte postale; collection industrie.lu)


Gravure de l'Usine d'Esch-Schifflange sur une part sociale au porteur des Aciéries Réunies de Burbach, Eich, Dudelange - ARBED (Collection: industrie.lu)


Arbed, Esch/Alzette - Schifflange - 1938 (Photo collection: industrie.lu)


Arbed, Esch/Alzette - Schifflange (Photo collection: industrie.lu)
éischt ARBED-E-Lok-Generatioun mat héichem Panto - le réfrigérant de Nennig qui date de 1937; la photo doit dater de la fin des années 1930…
il semblerait qu’il y ait une grue derrière les cowpers… qu’est-ce qui était en montage?? (infos: LP)

 


Esch/Alzette - Usine ARBED-Schifflange et Rue Emile Mayrisch (Carte postale: Edition Agence Eugüne Wengler; Collection: industrie.lu)


Publicité ARBED - COLUMETA - avec une photo de l'Usine d'Esch-Schifflange - 1948-49 Dans: 1948 - 1949  L'Automobile Club du Grand-Duché de Luxembourg (ACL) (Collection: Philippe Aschman)


Harry Rabinger: Tribune de convertisseurs à l'aciérie de l'ARBED d'Esch/Alzette - vers 1954 (Carte postale: Edité et imprimé par Kremer - Muller, Esch; collection: industrie.lu)


Usine ARBED Schifflange et Château Berward (Carte postale: Edition de l'Agence Eugène Wengler, Esch/Alzette; Collection: industrie.lu)

Usine ARBED Schifflange, benne Staehler
Usine ARBED Schifflange, Timbre français de 0,20 F avec Emile Mayrisch (Carte postale: G. Parison et B. Régnier - Photo Ed. Kutter et fils - Carte philatélique + Timbre français de 0,20 F d'Emile Mayrisch - 1963; Collection: industrie.lu)
; à la droite une benne Staehler


Usine Esch-Schifflange (Carte postale: MPK, Luxembourg N° 160; Collection: Marcel Schlim)


ARBED Esch-Schifflange - 25.4.1961 (Photo: Théo Mey; Copyright: Photothèque de la Ville de Luxembourg)


Halle à mitraille à ARBED-Schifflange (Photo: 4.10.2002 jmo)


ARBED Esch-Schifflange (Photo: 3.12.2016 jmo)


ARBED Esch-Schifflange (Photo: 3.12.2016 jmo)

 

 


AES (Photos: 19.10.2016 jmo)

 


Killtuerm an der Schëfflenger Schmelz - AES (Photos: 19.10.2016 jmo)


D'Léierbud AES uewe riets am Atelier (Photos: 19.10.2016 jmo)


Céramique J. Simon - Bailleux & Cie, Luxembourg - dans vestiaires / douches AES (Photos: 19.10.2016 jmo)

 


Siège - SOTEG - Sitz (Photos: 27.11.2008 jmo)


Esch-Schifflange (Photos: 27.11.2008 jmo)


Château d'eau - ARBED Esch-Schifflange (Photo: jmo)


Esch-Schifflange (Photos: 14.8.2013 jmo)


ArcelorMittal - Esch-Schifflange (Photos: 19.8.2014 jmo)

 


Labo - technische Büro (* vers 1938) - Esch-Schifflange (Photo: 19.8.2014 jmo)

 

Fallwerk


Paitut vun der Schëfflenger Schmelz - Arbed Esch Schifflange - Lohntüte (Collection: industrie.lu)


Esch/Alzette - Metzer Schmelz: Dampf-Turbinen der elektrischen Centrale - AEG-Generatoren (Photo:A. Cacciani; Collection: Marcel Schlim)


ARBED Esch-Schifflange - 1919 (Collection MNHM)


Pont démouleur et pont de pits DEMAG, livrés à ARBED Esch (Catalogue: Le laminoir - DEMAG, Duisburg, 1918; collection: Philippe Aschman)


Hüttenwerk Metz et Cie, Esch/Alzette - an Eisenwerk Burghammer, Hoyerswerda - 8.12.1898 (Collection: industrie.lu)
Wagen-Nr 13.352. 10 Tonnen Roheisen Marke III


Links die Ladebühne (Quai) und Seilebene (Plan incliné) der Grube Lallingerberg der Gebrüder Servais & Cie, rechts die die Ladebühne (Quai) und Seilebene (Plan incliné) der Grube Lallingerberg von Metz & Cie, unten (in weiss) die Anschlussgleise der Metz-Hütte in Esch/Schifflange (Plan: 7.9.1873 Salentiny)


Seilebene (Plan incliné) der Grube von Metz & Cie zu den Hochöfen der Metz-Hütte in Esch/Schifflange (Plan: 7.9.1873 Salentiny)


Metze Spidol, 1 rue Léon Metz, Esch/Alzette - erbaut 1878 (Photos: 30.12.2014 jmo)


Rangéierbud ARBED - Hütte Esch-Schifflingen (Photo: 27.11.2008 jmo)


Ancien site ARBED - Esch/Alzette - Schifflange - 2021 Malou Mathieu

Bibliographie
 
Titel - Titre
Author - Auteur - Autor
Date
Edition - Verlag
Contents - Contenu - Inhalt
Pages- Seiten
ISBN

Terres rouges

Histoire de la sidérurgie luxembourgeoise

Volume 5

Marie Bastian

1.2018

Histoire de l'Usine d'Esch, 1911 - 1939

Archives nationales de Luxembourg

Ministère de la Culture

198 - 326

978-2-919773-14-5

Luxemburger Hüttenwerke

Im Wandel der Zeit

Beiträge zur Luxemburger Hüttengeschichte

Zimmermann Alain 2000 Luxembourg: Imprimerie Ernst Erny  

270

2-9599801-0-7

450 ans d'Espérance

La S.A. Métallurgique d'Espérance-Longdoz de 1519 à 1969

Willem Léon 1990 Technologie et Tradition Industrielle 15.11.1964 - Transport exceptionnel de transport de fonte liquide de ARBED-Esch-Schifflange à Chertal (248 km) p.150-151  
 
ARBED - Un demi-siècle d'histoire industrielle 1911 - 1964   1964 ARBED   401  

 

Liens / Links
AES / ARBED-Esch-Schifflange

This is not the official page of this company / person. Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Ceci n'est pas la page officielle de cette firme / personne. Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Dies ist nicht die offizielle Seite dieser Firma / Person. Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo