Rodanger Schmelz
Usine de Rodange - MMR
Hüttenwerk Rodingen
Walzwierker
Laminoirs
Walzwerke


Laminoir (Train A) de l'Usine de Rodange (Photos: 16.9.2017 jmo)


Les laminoirs sur le site de l'Usine de Rodange: Train D - Réfectoire - Train C - Bascule - Train B - Train A - Tours à CVs - Réfectoire Parachèvement - Parachèvement - 9.1956 (Extrait du dessin: Pol Collette; collection: Marcel Schlim)


Historique - Geschichtlicher Überblick
    Blooming Train A Train B Train C Train D Train E (Athus)
    Blockstraße Gros train Train moyen Petit train    
    Train 920 Train 900 Train 600 Train 350-300 Train 350-300 Train 345
      rails et profilés billettes train à ronds et à fils    
1907

Mise en service d'une aciérie Thomas

Mise en service d'un blooming Duo de 920 mm Mise en service d'un gros train de laminoir Duo de 900 mm, 3 cages (nommé à partir de quand Train A ?)        
               
1911? - 1923? Arendt Max, préposé au service des laminoirs pendant 12 ans            
               
               
<=1927

Bourneau, chef du laminoir / Walzwerkchef in Rodange ou Athus ?

           
               
               
1937

 

    Installations complétées par un train moyen Trio de 600 mm, 3 cages  (train B) Installations complétées par un petit train Duo de 350-300 mm, 13 cages, pour ronds à béton    
               
               
1949

1 installation de traitement thermique permettant de normaliser et de traiter des rails pouvant atteindre jusqu'à 40 m

1 blooming de 900 mm   1 train moyen de 600 mm, à 3 cages trios
1 petit train de 350-300 mm, à 13 cages duos    
               
               
1949-50           Dans le cadre du plan Marshall, aménagement du train Morgan, le train de 350-300 mm est doté d’un équipement complémentaire, 6 cages Duo pour le laminage du fil, diamètre 5,5-10 mm et un train de feuillards  
               
               

1950

 

Electrification de la commande du blooming Electrification de la commande du gros train        
               
1953 Installation de 2 groupes IIgner et de 2 moteurs électriques réversibles actionnant le blooming et le train A, en remplacement des machines à vapeur du type Drilling

(?)
           
               
 

5 trains de laminoir:

  • 1 train de feuillards
1 blooming duo de 920 1 gros train duo de 900 à 3 cages (train A) 1 train moyen trio de 600 à 3 cages (train B) 1 petit train duo à 13 cages (train C) 1 train à fil Morgan à 6 cages (train D)  
               
4.11.1969

Nouveau four poussant  OFU  pour chauffer des billettes de 80 x 80 à 100 x 100 mm, capacité 100 t/h, longueur 9,1 m.

Utilisation du gaz naturel pour la première fois à l’usine.

Ajout de 4 cages SCHLOEMANN supplémentaires au dégrossi. (17 cages duo dont 4 dégrossisseurs de 450 mm de diamètre et 13 cages de 16" et 14"

Remplacement des moteurs électriques, nouveau refroidissoir SCHLOEMANN pour ronds, longueur 85 m, mise en service d’un bottelage semi-automatique DEMAG au magasin.

      Mise en route du train à ronds et à fil modernisé.    
               
16.8.1970 Mise en service du train trio de 600 mm modernisé du point de vue électrique, système Téléstatique de TELEMECANIQUE et par l’ajout d’un refroidissoir à billettes H&K, abaissant la température de 900° à 350°. Gamme des billettes 50 x 50 à 100 x 100 mm, longueur 9,1 m.            
1.1971             Mise en service du train 345 à Athus (futur Train E)
               

1972

 

La batterie de fours Pits

8 cellules de 45 t et 2 cellules de 60 t chauffées au gaz mixte: gaz de haut fourneau et gaz naturel.
Capacité de production: 90 à 150 t/h.

Le nouveau Blooming:

Diamètre des cylindres: 1.220 mm max.
Longueur de table 3.000 mm
Possibilité de positionner les 2 cylindres
Règles avant et et arrière avec culbuteurs incorporés
La commade de positionnement des vis peut se faire en manuel ou en automatique par calculateur

Train A (rails et profilés):

Poutrelles P.N. - HEB - I.P.E. - américaines (WF et ASB) - Fers U: PN, américains, anglais et spéciaux - Rails Vigole et à gorge - Rails de pont roulant

3 cages duo de 920 mm en ligne commandées par 2 moteurs réversibles. L'alimentation en blooms se fait via un transbordeur suspendu

3 cages trio de 600 mm en ligne
Culbuteurs à l'avant de la 1ère cage et tabliers releveurs à l'arrière de chaque cage

Un refroidissoir du type longerons mobiles transfère les billettes en abaissant la température de 900 à 350°.
La gamme des billettes s'étend de 50 x 50 à 100 x 100 mm sur 9,1 m. longueur.

Le train qui, en 1969, a remplacé l'ancien train de 1938 comprend un four OFU, 17 cages en continu complétées par 6 cages pour le laminage du fil, 2 refroidissoirs et 2 bancs de bottelage semi-automatiques.
Le fil est bobiné dans 6 bobineuses Edenborn après avoir traversé une rampe de décalaminage à refroidissement contrôlé.

  • ronds à béton lisses et crénelés, ronds naturellement durs à haute limite élastique, ronds en rouleaux
  • fils en rouleaux de 450 kg
   
1972

 

Mise en  service du nouveau blooming SACK et du nouveau refroidissoir hydraulique à longerons mobiles SACK.          
1973             Le train 345 à Athus est appelé désormais Train E
               
7.7.1975             Nouveau four poussant du train E
               
               
1978         Mise en service du procédé Tempcore au train C traitement thermique des ronds à béton dans le flux de laminage.    
               
1979   Arrêt définitif de l’aciérie, des fours Pits et du blooming          
               
1981 Mise en service d’un four à longerons mobiles STEIN-SURFACE permettant de réchauffer des blooms 200 x 200 mm et 250 x 250 mm en provenance de l’Arbed et de pratiquement toute l’Europe            
               
1983         Fermeture définitive du train à fil    
               
1985     Mise en route du TTR, installation automatique, développée ensemble avec le personnel de MMRA, servant au traitement thermique des rails dans le flux de laminage        
               
               
1997         Mise en service d’une installation de bottelage automatique SUNDS (6 botteleuses) au magasin du train C    
               
1990 ?     Arrêt définitif de la production de rails pour chemin de fer        

1990 ?

Mise en service installation QST, installation automatique, développée ensemble avec le personnel de MMRA, servant au traitement thermique des profilés Zorres (cadres de mines) dans le flux de laminage

           
               
               
               
19.5.1994 Décisions de l'Assemblée Générale extraordinaire du 19.5.1994: changement de dénomination de la société en ARES S.A.

Le capital social est porté à 7.042.840 francs
           
               
1995 Mise en service d’une installation de triage, d’empilage et de bottelage automatique pour profilés moyens au parachèvement du gros train       Mise en service d’un pesage automatique pour fardeaux de ronds à bétons au magasin du train C
   
               
2003 La société ARES devient une division d’ARCELOR            
               
2005         Nouvelle modernisation du train de laminage de 350-300 mm par l’ajout de plusieurs cages dont une cage verticale    
               
2006 La société ARES devient une division d’ARCELOR-MITTAL            
               
2007     Début de la modernisation du gros train (Train A)  pour permettre entre autres le laminage de palplanches        
               
               
22.9.2011

ARCELOR-MITTAL - Ankündigung:

  • Das Stahlwerk Schifflange wird auf unbestimmte Zeit stillgelegt, die Drahtstraße soll reduziert weiterarbeiten
  Die Straße A in Rodange soll auf 2 Schichten weiterarbeiten   Die Straße C in Rodange soll auf unbestimmte Zeit schliessen    
               
               
               
               
 
MMR, Robert REDER
           


Rail AMRS 17 59R2 (Photo: 16.9.2017 jmo)


Rail 85 ASCE VT AMRS - Rodange 2017 (Photo: 16.9.2017 jmo)


Usine de Rodange (Photos: 16.9.2017 jmo)


Blooms (Stahlblöcke) d'Arcelor Mittal Ru (Ruhrort) à l'Usine de Rodange (Photo: 16.9.2017 jmo)


(Photos: collection: Robert REDER)


(Photos: 8.1998 Robert REDER)

 



Laminoirs (Photos: Louis Roth)


Train mobile de rouleaux DEMAG actionné électriquement, livré à l'Usine de Rodange (Catalogue: Le laminoir - DEMAG, Duisburg, 1918; collection: Philippe Aschman)




(Photo: Louis Roth)


Rail AMRS 17 59R2 (Photo: 16.9.2017 jmo)


Rail 85 ASCE VT AMRS - Rodange 2017 (Photo: 16.9.2017 jmo)


Rails chez MMR / Rodange (Photo: +/-1980 jmo)


Rail "Rodingen 1941" (Photo: 30.3.2001 jmo)


Les laminoirs et l'aciérie sur le site de l'Usine de Rodange - 9.1956 (Extrait du dessin: Pol Collette; collection: Marcel Schlim)


Usine et Laminoir Rodange - 1936 (Carte postale: Editeur: H. Chansay-Ney, Athus; collection industrie.lu)


Laminoir Rodange - 1925 (Carte postale: Editeur: H. Chansay, Athus; collection industrie.lu)

 


Rodange - Les usines, vers 1909 (Carte postale: Fr. Becker, Hôtel Terminus, Rodange; collection industrie.lu)


Liens / Links
Rodanger Schmelz - Usine de Rodange - MMR
Walzwierker zu Lëtzebuerg - Laminoirs au Luxembourg - Walzwerke in Luxemburg

This is not the official page of this company. Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Ceci n'est pas la page officielle de cette firme. Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Dies ist nicht die offizielle Seite dieser Firma. Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.


 

Created by / Créé par / Copyright: jmo