Société anonyme de l'Usine à cuivre et à tubes,
ci-devant E. Rosenkrantz

Saint-Péterbourg / Russie


Vue de l'Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg, Russie (vers 1908). - Collection famille de Muyser-Huck, Luxembourg


Historique - Geschichtlicher Überblick
 

Société anonyme de l'Usine à cuivre et à tubes, ci-devant Rosenkrantz,Saint-Pétersbourg

АО медно-прокатного и трубного завода, бывшего Розенкранца

Aktiengesellschaft der Kupfer- und Röhrenwerke, vormals Rosenkrantz

  • Société anonyme de la Cuivrerie de Pétrograd (notes manuscrites de Raymond de Muyser - carnets V.4. - 1918)
  • Société anonyme de la Cuivrerie de Pétrograd (notes manuscrites de Raymond de Muyser - carnets V.4. - 1918)
  • Société des Laminoirs à Cuivre et à Tubes (Revue technique luxembourgeoise - octobre-décembre 1949)
  • Société des Cuivreries à Leningrad (Faire-part du décès de Raymond de Muyser le 5 juin 1949)
 
 

 

Août 1857  

Foundation by - Fondation par - Gründung durch:

F.F. GAUCH

   
2.9.1857

Autorisation de construire une usine pour la fabrication de fer et de tuyaux en cuivre sans soudure. 

   
1863

Rachat de l’usine par Karl ROSENKRANTZ (?)
Sankt Petersburg, Russland

   
1870

By 1870 the plant had been producing fire-tubes of tough-pitch copper and brass, locomotive fire-boxes of tough-pitch copper, pipes of tough-pitch copper, steam- and water- conducting sheets of tough-pitch copper and zinc, copper foundry products.
(petersburgcity.com)

   
1872

Transfert de l’usine à son frère Ernst Eduard ROSENKRANTZ, originaire de la ville de Libau, commerçant à Saint-Pétersbourg. (?)

   
1874

Kupferwalz- und Röhrenwerk Petersburg, Wiborger Seite, Neva 25

   
1881

Constitution de la Société anonyme de l'Usine à cuivre et à tubes, ci-devant Rosenkrantz par le groupe français LAVEISSIÈRE et la firme belge CHAUDOIR.
La famille CHARLIER, ainsi qu’Ernst Eduard ROSENKRANTZ (1823 - 1883) entrent dans le capital de la société.

   
15.5.1881

Société anonyme de l'Usine à cuivre et à tubes, ci-devant Rosenkrantz

Aktiengesellschaft der Kupfer- und Röhrenwerke, vorm. Rosenkrantz

Émission de 950 actions de 1000 roubles chacune.

Directeurs : 

Le comptable : (Signature illisible)

Le caissier : Ivan Charlier

1881 - 1889 (?)

Auguste CHARLIER, ingénieur civil, agent général à Saint-Pétersbourg de la Société Cockerill de Seraing et directeur général de la Société anonyme de l'Usine à cuivre et à tubes, ci-devant Rosenkrantz (?).

« L’oncle Albert Lefebvre entra à Saint-Pétersbourg en 1889 aux Usines à cuivre et à tubes, sur l’offre de son ami Ivan Charlier, qu’il avait appris à connaître à Liège pendant ses études, et qui en était directeur général, à la suite de son père. »

(Notes manuscrites de M. Raymond de Muyser, ingénieur en chef, puis directeur technique à l'Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg - Collection famille de Muyser-Huck)

   
3.7.1883

Décès à Saint-Pétersbourg d’Ernst Eduard Rosenkrantz

   
1889 - 1918 Albert LEFÈBVRE, ingénieur (Liège), sous-directeur, puis directeur technique à l'Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg

Betriebsdirektor - (Erik-Amburger-Datenbank: Ausländer im vorrevolutionären Russland.)

L’oncle Albert Lefebvre entra à Saint-Pétersbourg en 1889 aux Usines à cuivre et à tubes, sur l’offre de son ami Ivan Charlier, qu’il avait appris à connaître à Liège pendant ses études, et qui en était directeur général, à la suite de son père.

(Notes manuscrites de M. Raymond de Muyser, ingénieur en chef, puis directeur technique de l'Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg - Collection famille de Muyser-Huck) )

   
1892 - (?)

Kola (Kohle), Karl, aus Kurland, geb. 3. Febr. 1864. Realschule zu Mitau. Stud. L. 85-88. S.

1892- 1898: Chemiker, dann Fabrikkontrolleur.
1898 - (?): Leiter d. Giessereiabt. d. Kupferröhrenfabrik vorm. Rosenkranz in St. Petersburg.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1894 - 1904

Dumpe, Friedrich, aus Kurland, geb. 22. Juni 1867. Realschule zu Mitau. Stud. H.: 89-92. S.

1894 - 1904: Buchhalter auf d. Fabrik d. Kupfer- u. Röhrenwerke vorm. Rosenkranz, St. Petersburg.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1895 - 1898

Goldsztaub, Leon, aus Warschau, geb. 1. Sept. 1865, Privatunterricht. Stud. M.; 85-91. VI. D.M.

1895 - 1898: am Kupferwerk vorm. Rosenkranz in Petersb.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

Leon Goldsztaub, Ingenieur der Kupferwerke vorm. Rosenkranz, St. Petersburg.
Verein Deutscher Ingenieure, VDI-Zeitschrift Nr. 39, 1895.

 

Leon Goldsztaub, Chef-Ingenieur der Electrolytischen Abt. der Petersburger Kupferwerke und Rohrzieherei, St. Petersburg.

Verein Deutscher Ingenieure, VDI-Zeitschrift Nr. 41, 1897
   
9.1.1896

Brevet n° 253007 en date du 9 janvier 1896. - A la Société de l’usine à cuivre et à tubes de Saint-Pétersbourg, ci-devant Rosenkranz. Perfectionnements aux organes pour obtenir des métaux par voie électrolytique.
France - Office national de la propriété industrielle, 1900.

   
1896 - 1918

Otto von KRUSENSTJERN

1896 - 1918 in St. Petersburg an d. Franz.- Belg. Kupferwerken, vorm. Rosenkrantz
1896 - 97      Chemiker im Labor.
1897 - 99      Chef d. elekrolyt. Röhrenwerkes
        ?          Chef d. ganzen Röhrenwerkes
1905             Chef d. Röhrenwerkes u. d. Walzwerkes
1912 -13       Projektierte u. erbaute e. Werk zur elektrolyt. Reinigung v. Kupfer mit Flammofengieβerei.
1914 - 18      dispon. Dir.

1905 - 08      Präses d. St. Petersb. Polytechn. Ver.
1907 - 17      Dir. d. Verwaltung d. Gegenseit. Arbeiter-Versicherungs-Ges. d. St. Petersb. Fabrikanten.

(http://www.bbl-digital.de)

von Krusenstjern, Arsenalnaja, 1, St. Petersburg (= rue de l’Arsenal)

(Carnet d’adresses de M. Gilberte de Muyser)

   
1898 - 1899

v. Bahder, Eduard, aus Twer, geb. 11. Sept. 1869. Gymn. zu Twer, Stud. M. 96-97.

1898: Magazineurs-Gehilfe d. Kupferwerke A.-G. vorm Rosenkranz, St. Petersburg.
1899: Gehilfe des Meisters d. elektrolyt. Abt. daselbst.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1898 - 1900

Goerke, Heinrich, aus Riga, geb. 29. März 1874. Realschule zu Mitau. Stud. M. 92-93, L. : 93-98. B. D.L.

1898 - 1900: Chemiker am St. Petersb. Kupferwerk d. Belgischen Ges., vorm Rosenkranz.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1898 - 1918

Raymond de MuyserWurth, ingénieur en chef, puis directeur technique de l'Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg

(Photo: 1929 Édouard Kutter Sr.; Collection famille Aschman-Bodson)

1898

(…). En avril 1898, je reçus une lettre de l’oncle Albert Lefebvre de Saint-Pétersbourg dans laquelle celui-ci me proposait de venir passer à Saint-Pétersbourg, à la demande de M. Ivan Charlier, qui désirait apprendre à me connaître. (…). À Saint-Pétersbourg, les Charliers me reçurent très bien, et me logèrent chez eux. Les deux premiers jours je fis quelques tournées dans l’usine avec M. Charlier, et je pus lui faire quelques propositions de modifications qui lui plurent. Le troisième il m’emmena voir Saint-Pétersbourg, et nous dinâmes en ville. Pendant le dîner M. Charlier m’offrit la même position (chef du bureau technique) que j’avais à Dudelange, qu’il dépendait de moi de monter rapidement. J’acceptais. Cette vie à l’étranger m’attirait. (…).
Au commencement de juillet, je partis pour la Russie, et je commençais mon nouveau rôle : faire une belle et grande usine, de ce beau commencement. (…).

(Notes manuscrites de M. Raymond de Muyser - Collection famille de Muyser-Huck)

   
1898  - 1918

En 1898, Raymond de Muyser, ingénieur métallurgiste (E.P.Z), s’engagea à la Société anonyme de l'Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg

Avec son épouse Marguerite Wurth, fille de Léon Wurth, directeur de la Banque Internationale, il s’installa près de l’usine dans une belle demeure dans le quartier de Viborg, rue de l’Arsenal, n° 1 (Arsenalnaja), propriété de la Générale von Derfelden.

4 enfants naquirent à Saint-Pétersbourg : Alfred (27.7.1900), Fernand (9.2.1902), Gilberte (3.10.1903) et Lydie (30.10.1905).

Ingénieur en chef durant 15 années, il devint directeur technique au début de la première guerre mondiale.

Il fut vice-président de la Chambre de commerce russo-belge de Saint-Pétersbourg.

L’usine devait fournir le plus gros contingent de cuivre aux cartoucheries et aux arsenaux de l’empire. Raymond de Muyser développa considérablement l’entreprise et réalisa le projet hardi de monter des laminoirs au premier étage de bâtiments spéciaux construits pour supporter les vibrations de l’outillage. Vers 1915 l’usine occupait environ 3.500 ouvriers. Petrograd se trouvait vers 1916 dans une proximité dangereuse du front, la société acheta de grands terrains en Ukraine, à Novomoskovsk à proximité du Dniéper, et de Muyser fut chargé de la construction rapide d’une nouvelle usine moderne. La révolution de 1917 mit fin à la réalisation de ces travaux.

Le 1er juillet 1917, Alfred et Fernand, et le 2 juillet, Madame de Muyser-Wurth, Gilberte et Lydie quittèrent Pétrograd pour se rendre à Novomoskovsk.

Le 3 mars 1918, de Muyser fut nommé courrier diplomatique de la légation des Pays-Bas pour Kiev et Ekaterinoslav, attaché au consulat d’Odessa. Après la fermeture des usines à l’approche des troupes allemandes, de Muyser reçu le 29 avril le brevet de vice-consul des Pays-Bas à Ekaterinoslav en vue de la protection des intérêts néerlandais et belges près des autorités locales et avec l’autorisation de signer « Consul des Pays-Bas ».

Le 11 mai 1918, de Muyser quitta Pétrograd pour rejoindre sa famille en Ukraine. Il ouvrit d’abord un bureau consulaire à Ekaterinoslav, puis un deuxième à Novomoskovsk (10.1.1919). Le 30 janvier, les autorités soviétiques le nommèrent commissaire-consul des étrangers (consul du monde extérieur) et le chargèrent de la défense des ressortissants de 21 pays. Le 27 mai, les consuls reçurent l’ordre de quitter Ekaterinoslav endéans les 8 jours. Le 4 juin, la famille de Muyser et le personnel consulaire, 33 personnes au total, partirent en train en direction de Sébastopol où ils arrivèrent le 7 juin.


Le 20 juin 1919, ils quittèrent dans l’urgence Sébastopol sur le paquebot français «Buenos-Ayres » croiseur auxiliaire de 1er rang, escorté dans les eaux territoriales par le torpilleur d’escadre  «Casque ».

(Revue technique luxembourgeoise - octobre-décembre 1949 et notes manuscrites de Raymond de Muyser - carnets V.4. et V.6.)
   
1898 (?) - ?

Alfred RHODE (* 4.4.1864 en Livonie), Germano-Balte, études de chimie à Riga (1882-1888), chef de bureau, fondé de pouvoir, sous-directeur à la Direction de l’Usine à cuivre et à tubes.
(Notes manuscrites de Raymond de Muyser et Erik-Amburger-Datenbank: Ausländer im vorrevolutionären Russland, Datensatz 75666)

« M. Alfred Rhode fut sous-directeur à la Direction située à la Petite Moskaïa, 6. Il habitait sur le quai, à côté de l’Usine, et venait tous les matins parler à M. Charlier et à Albert Lefèbvre, pour se rendre ensuite en ville. »
(Notes manuscrites de Raymond de Muyser. – Collection famille de Muyser-Huck, Luxembourg)

   
1899

Augmentation de capital par émission de 3000 actions nouvelles de 1000 roubles chacune.

Directeurs : 

  • (Signature illisible)
  • Georges Chaudoir
  • (Signature illisible)

Le comptable et caissier :

  • (Signature illisible)
 

By the end of the XIX century the plant became one of the first-class enterprises, the only plant in Russia, which produces seamless copper pipes. (petersburgcity.com)

   
  The plant produced copper parts for steam boilers, brass line for shell and cartridge cases, steam and water pipes, wire and other products. Electrolytic purification of copper was set up in 1903. The plant products numerous times received highest awards at industrial exhibitions. (V. S. Solomko - Saint Petersburg Encyclopaedia)
   
1904

Bergmann, Jakob, aus Kurland, geb. 20. Okt.1864. Realschule zu Mitau. Stud. Ch.: 85-94. S. D.Ch.

1904: stellv. Chemiker d. Ges. d. Kupferwalzwerks u. d. Röhrenfabrik vorm. Rosenkranz, St. Petersburg.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1904 - (?)

Reekstin Eduard Alfred, aus Salisburg, Livl., geb. 1. Juli 1876. Gymn. zu Pernau. Stud. Ch.: 96 - 1904.

1904: Praktikum am ehem. Laborat. D. Kupferwerkes vorm. Rosenkrantz. St. Petersburg.
1905 - 1906: Einrichtung d. Mikrographischen Laborat. am Kupferwerk Rosenkrantz, St. Petersburg, wie auch Praktikum daselbst am techn. Laborat. für Metallprüfung.
1906 - 1910: Betriebsing. d. Walzwerks daselbst.
1910 - (?): Gehilfe d. techn. Leiters d. Direktion obengen. Werkes.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1905 Charlier Ivan, ingénieur, Saint-Pétersbourg
Charlier René, ingénieur, consul de Belgique, Saint-Pétersbourg
Charlier Ivan, directeur des Usines à cuivre Rosenkrantz, quai Polioustrowo, 35, Saint-Pétersbourg.

(Congrès international des mines, de la métallurgie, de la mécanique et de la géologie appliquée - Bruxelles - du 25.6 au 1.7.1905 -  Documents généraux et liste des adhérents - Section de métallurgie -  p. 10, pp. 110-1)
   
1905

Wulffius, Helmuth, aus Moskau, geb. 22. Nov. 1878. Gymn. zu Dorpat. Stud. Ch.: 97-1903. B.  D.Ch.

1905 - (?): Betriebschef d. Kupferelektrolyse auf d. Kupferwerke vorm. Rosenkranz, St. Petersburg.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1905 - (?)

Jekschewitz, Hans, aus Kurland, geb. 29. Jan. 1872. Realschule zu Mitau. Stud. Ch.; 92.96; 98-1900. S.

1905 - (?): auf d. Fabrik d. Kupfer-Röhrenwalzwerke vorm. E. Rosenkranz, St. Petersburg.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1906 - (?)

v. Aderkas, Erhard, aus Kürbis, Livl., geb. 27. Juni 1873. Gymn. zu Birkenruh. Stud. M.: 92-1903. B. D.M.

1906 - (?): Ing. Am Kupferwerk d. Akt.-Ges. Vorm Rosenkranz, St. Petersburg.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1907

Augmentation de capital par émission de (?) actions nouvelles de 1000 roubles chacune.

Directeurs : 

Le comptable et caissier :

  • (Signature illisible)
   
1908

Kalnin, Johann, aus Livland, geb. 9. Dez. 1878. Realschule Peters I. Zu Riga. Stud. Ch.: 99-1907. S.  D.CH.

1908: Praktikum im Laborat. d. Kupferwalzwerks d. Belg. Anonym. Ges. vorm Rosenkranz, St. Petersb.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
 
29.12.1908 - UNITED STATES PATENT OFFICE. Raymond de Muyser, of St. Petersbourg, Russia
Elevator - Patented Dec. 29.1908 No. 907,855
1909

Gebrauchsmuster: (...) Muyser, de, R, St. Petersburg M. 33 112.
Patentblatt - Vierteljährliches Namen=Verzeichnis, 1.1. - 31.3.1909.
Patente: (...) Muyser, de, R, St. Petersburg 374 545.
Patentblatt - Vierteljährliches Namen=Verzeichnis, 1.1. - 31.3.1909.
Patente: (...) Muyser, de, R, St. Petersburg 213 131.
Patentblatt - Vierteljährliches Namen=Verzeichnis, 1.4. - 30.6.1909.

   
1909

M. 33 112Aufzug, insbesondere für Gasgeneratoren, Kupolöfen, Schachtöfen, Hochöfen u. dgl. R. de Muyser, St. Petersburg 7./9.1907.

Zeitschrift des Vereins Deutscher Chemiker: Teil A, 1909.

   
1910

213 131. R. de Muyser, Gichtaufzug.

Verein Deutscher Ingenieure: VDI-Z, 54, 1910.

   
1910 - (?)

Boustedt, Georg, aus Reval, geb. 9. Jan. 1867, Realschule zu Reval. Stud. A.: 86-89.: 89-96. B.  D.Ch.

1910 - (?): Chem. an d. Kupferwerken vorm. Rosenkranz, St. Petersburg.

Album academicum des Polytechnikums zu Riga, 1862-1912, Verlag Jonck & Poliewsky, Riga (Rīgas politehniskais institūts)

   
1910

Augmentation de capital par émission de 1500 actions nouvelles de 1000 roubles chacune.

Directeurs : 

Le comptable et caissier :

   
1911

Publicité. - Réduction des frais d’exploitation par l’emploi des demi-fixes WOLF à vapeur surchauffée avec distribution de précision sans soupapes de 10 à 800 chvx.

Extrait de la liste des références internationales - Demi fixes WOLF

(…)
Société de l’Usine à Cuivre et à Tubes, ci-devant E. Rosenkrantz, St. Pétersbourg : 2

  • 1 de 250 à 385 chx.
  • 1 de 300 à 440 chx.

(…)

R. Wolf, Bruxelles, 230, rue Royale
Maisons à (…) Moscou, St. Pétersburg, (…).

Bulletin technique de la Suisse romande, n° 14, 1911.

   
3.1912

Seedorff, Thorvald, Ingenier ved cand. polyt., f. 79, Kupferwerk Rosenkrantz, Marts 12.

Ingeniøren: ugeblad udgivet af Dansk Ingeniørforening , 1912.

   
1912

de Muyser, Raymond, 31594, 21/5 09. Kl. 33. - Anordning för markering af sålda och osålda platser å teatrar och dylik.

(dans : Register till patent, Swedish Patent and Registration Office (Patent- och registreringsverket), 1912, p.182)

   
1913

Augmentation de capital par émission de 1500 actions nouvelles de 1000 roubles chacune.

Directeurs : 

Le comptable et caissier :

 
   
   
   
1918


(…) Les Allemands battaient les Russes et approchaient de Petrograd. C’est en février 1918 que la légation de Belgique (M. Jules Destrée et Mme, M. Dupierreux, secrétaire, et Madame) et le consulat de Belgique (M. Ivan Charlier), de même que les autres missions diplomatiques alliées quittèrent Petrograd. (…)

(Notes manuscrites de Raymond de Muyser - carnet V.4. - Collection famille Aschman-Bodson)

   
 

("The Phoenix works, whose director was English, was the first specialised machine-tool works in Russia, producing steamengine, lathes, planing and mortising machines, while next door the Rozenkrantz works mixed copper-zinc alloys in extremely primitive fashion." in: The Russian Revolution and the Factories of Petrograd, February 1917 to June 1918 Stephen Anthony Smith 1980)

   
1916 - 1919

Société anonyme de l’Usine à cuivre et à tubes, ci-devant Rosenkrantz
Succursale de Novomoskovsk

(Gouvernement d’Ekatérinoslav)

   
   

21.2.1917 ou 1918 (?)


Büroräume des Kupferwalzwerkes, in Petersburg, während der ersten Sowjetregierung, 1917 oder 1918?. Im Hintergrund ein Maschinengewehr
6.3.1917 (calendrier grégorien) / Mercredi 21.2.1917 (calendrier julien) Pétrograd - Bureaux de l'Usine à cuivre et à tubes (au fond : une mitrailleuse). (Collection famille de Muyser-Huck)
   
   
1917

Arrêt de la production fin 1917. (de Muyser - carnet V. 4).

   

Avril 1918

En avril, à l’approche des troupes allemandes, fermeture de l’usine et transfert du cuivre par des quantités de bateaux vers l’intérieur. (de Muyser - carnet V. 4).
   

30.9.1918

Nationalisation de l’entreprise

   
1920

Redémarrage de la production

   
7.11.1922

L’entreprise est rebaptisée « Krasny Vyborgzhets » (ou « Krasnyi Vyborgzhets »)
Красный выборжец  (Red Vyborzhets)

Krasny Vyborgzhets, Plant

In the 1920s aluminum smelting was organized at the factory, and in the 1930s started producing aluminum bronze, composite brass, copper and nickel compounds, and rolled stock for the shipbuilding industry, railway engines, tractors, cars etc. The plant also produces metal dishware and musical instruments. From 1924 to 1927 the plant also housed an art casting workshop. In the beginning of the Great Patriotic War (1941-45) a part of the equipment was evacuated, the rest was used for the production of missile parts, mortar barrels, pots and water containers. In the period from 1945 to 1953 the plat was restored, in the 1960-70s it was reconstructed; now producing parts and units for the energy industry (including nuclear energy enterprises), shipbuilding, rocketry, and space engineering. (V. S. Solomko - Saint Petersburg Encyclopaedia).

   
1957
1857 - 1957   Centenaire de l'Usine des laminoirs à cuivre "Krasnyi Vyborzhets" - 40 K.

Date d'émission du timbre: 23.9.1957
   
1978

The amount of rolled stock produced by Krasny Vyborzhets came to 143.3 thou. tons. The plant had a staff of 5182 people. (petersburgcity.com)

   
19.1.1993

L’entreprise est privatisée.

Krasny Vyborgzhets, société anonyme à capital variable 
195009, St. Petersburg, nab. Sverdlovskaya, d.12

   


1892 - St.-Petersburg - XII - Stadtteil Wilborg - Finnl.(Wilborger) Bahnhof, Gefängnis, Neues Arsenal, Arsenalnaja, Poljustrow Quai, Wasserturm. (Brockhaus' Konversations - Lexikon 14. Aufl. (1892 - 1998)


Bureau central de l'Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg. - Vue vers 1908 (Collection famille de Muyser-Huck)


Modelage - Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg. - Vue vers 1908 (Collection famille de Muyser-Huck)
« Le long du jardin des Charlier, j’ai construit vers 1909 le grand bâtiment de 3 étages pour laminage de fines tiges, etc. (a couvert le Modelage également).» (Notes manuscrites de Raymond de Muyser, ingénieur en chef, chef du bureau technique de l’Usine à cuivres et à tubes)


(à gauche) Terrain de l'Usine Phoenix, Saint-Pétersbourg. - Vue vers 1908 (Collection famille de Muyser-Huck)
("The Phoenix works, whose director was English, was the first specialised machine-tool works in Russia, producing steamengine, lathes, planing and mortising machines, while next door the Rozenkrantz works mixed copper-zinc alloys in extremely primitive fashion." in: The Russian Revolution and the Factories of Petrograd, February 1917 to June 1918 Stephen Anthony Smith 1980)


Bureau d'Albert Lefèbvre, frère d'Irma de Muyser - Lefèbvre - St. Pétersbourg - juillet 1900 (Collection famille Aschman-Bodson



Sverdlovsk nab., 12. - Ancienne maison d'habitation de Monsieur Ivan Charlier, directeur général de la Société anonyme de l'Usine à cuivre et à tubes, Saint-Pétersbourg, ci-devant Rosenkrantz


Quai Polioustrowo, Saint-Pétersbourg. - Maison de l'ingénieur Ivan Charlier, directeur géneral de l'Usine à cuivre et à tubes. - Vue vers 1908 (Collection famille de Muyser-Huck)

 


Quai Polioustrowo, Saint-Pétersbourg. - Maison de l'ingénieur Albert Lefebvre, directeur technique à l'Usine à cuivre et à tubes. - Vue vers 1908 (Collection famille de Muyser-Huck)


Quai Polioustrowo, Saint-Pétersbourg. - Maison d'Alfred Rhode, sous-directeur à la direction de l'Usine à cuivre et à tubes.- Vue vers 1908 (Collection famille de Muyser-Huck)


Cage de train duo 920, pour tôles de cuivre / Société de l'Usine à cuivre et à tubes, ci-devant Rosenkrantz à Petrograd (Dans : DEMAG - Deutsche Maschinenfabrik A.G., Duisburg - LE LAMINOIR, catalogue de 1918, p. 222. -  Collection Philippe Aschman)

 

Bibliographie
 Titel - Titre
Author - Auteur - Autor
Date
Edition - Verlag
Contents - Contenu - Inhalt
Pages- Seiten
ISBN
    Philippe Aschman 2017-2019        

 

Liens / Links
 

This is not the official page of this company. Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Ceci n'est pas la page officielle de cette firme. Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Dies ist nicht die offizielle Seite dieser Firma. Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo