Zementwierk
Cimenterie
Zementwerk

Rumelange



Cimenterie de Rumelange, au fond l'Usine de Rumelange (Photo: Juin 1922)



Historique - Geschichtlicher Überblick
1893 Société Brasseur, Lambert & Cie
Création de la société par Jean-Pierre (Adolphe?) Brasseur et Nicolas Lambert.
Début de la production: 5 t / jour
   
  Puzzolan-Cement-Werk
   
 

 

1894

(Collection: jmo)

Die Cementfabrik Brasseur, Lambert & Cie zu Rümelingen errichtete eine Cementgrotte während der Gewerbeausstellung im Garten neben dem Hauptpostamte in der Stadt Luxemburg. Die Grotte, welche dem Staat geschenkt wurde, ist von einer Statue des Erzengels Michael, ebenfalls in Rümelinger Cement ausgeführt, gekrönt, welcher in der emporgehobenen Rechten eine Fackel siegreich schwingt. Unter seiner nervichten Ferse krümmt sich Luzifer, der Lichttragende, dem der Sieger die Leuchte aus der Faust gerissen. Zu den Füßen liegt ein Löwe, das Symbol der Stärke, des Mutes, der in seinen mächtigen Pranken ein Schild hält mit der Inschrift: "victoire du ciment".

(Das Luxemburger Land - 14.4.1895)

   
1895

Grotte (aquarium) de la Brasserie de Diekirch, construite avec du ciment de la Cimenterie de Rumelange

Exécution des travaux par rocailleurs de Bruxelles sous la conduite de l'ingénieur Camille Brasseur

   
1897

Arrêté grand-ducal du 6 mai 1897, qui autorise l'établissement de la « Compagnie générale des ciments»

Comparants :
M. J.-P. Brasseur, industriel, demeurant à Luxembourg, agissant au nom et comme mandataire de la Société en commandite Brasseur, Lambert & Cie ;
M. H. Chandelon, ingénieur, demeurant à Rumelange ;
M. Albert Kerckhoff, rentier, demeurant à Luxembourg, agissant 1° en son nom personnel et 2° en sa qualité de mandataire de
M. Théodore Lamarche, industriel à Kleinblittersdorf en Prusse, et
M. Hubert Muller, ingénieur, demeurant à Esch-sur-l'Alzette.

La société a son siège social à Luxembourg.

L'objet principal de la société est la fabrication du ciment de laitier et de ses dérivés, ainsi que l'exploitation ou la mise à fruit des brevets pris par la société Brasseur, Lambert & Cie comparante.

M. Jean-Pierre Brasseur, ès-nom qu'il agit, apporte dans la société constituée par les présentes :

1° Son usine de Rumelange, ainsi que sa convention avec la Société anonyme des Hauts-Fourneaux de Rumelange ;
2° Sa convention avec MM. d'Huart frères de Longwy ;
3° Ses conventions avec la Société Metz & Cie, la Société anonyme d'Ougrée, et celle avec
M. Nicolas Lambert, associé de la Société Brasseur, Lambert & Cie susdite ;
4° Tous les brevets pris actuellement ou à prendre avant l'approbation des présents statuts par le Gouvernement grand-ducal, ainsi que tous les brevets d'addition ou de perfectionnement, tant sur machines que sur matériel ou procédés de fabrication, pris ou à prendre, soit dans le Grand-Duché de Luxembourg, soit dans d'autres pays ;
5° Tout le matériel, pièces de rechange, outillage, mobilier, matières premières et produits finis ayant existé au 1er janvier 1897 à l'usine de Rumelange.

En rémunération de ces apports, il est attribué à M. J.-P. Brasseur, ès-nom qu'il agit, 600 actions de 500 francs, entièrement libérées, et 400 parts de fondateurs de 500 francs chacune, à prendre sur les actions et respectivement parts de fondateurs qui vont être créées ci-après.

Le capital social est fixé à 1.200.000 francs, représenté par 2000 actions de
500 francs chacune, et par 400 parts de fondateurs de 500 francs chacune.

Sur les 2000 actions et 4,00 parts de fondateurs créées, 600 actions entièrement libérées et les 400 parts de fondateurs sont attribuées à M. J.-P. Brasseur, ès-nom qu'il agit, pour les apports.

Sept cents actions non libérées sont souscrites par les comparants ci-après nommés,
comme suit :
M. Henri Chandelon, predésigné, déclare souscrire à 100 actions.
M. Albert Kerckhoff, prédésigné, déclare souscrire en son propre nom à 200 actions et au
nom de M. Lamarche, dont il est le mandataire, également à 200 actions.
M. Hubert Muller, prédésigné, déclare souscrire à 200 actions.

1897

Marque de fabrique N° 682 - Le 29 mars 1897
Compagnie Générale des Ciments à Luxembourg.
Au milieu, dans un cercle double, une abeille vue de dos, lanquée des initiales de la société C. G. C., le tout entouré d'un plus grand cercle à hachures, dentelé extérieurement avec, intérieurement, les mots «Compagnie génle des Ciments - Luxembourg»
Cette marque est employée dans toutes les dimensions et couleurs, en creux, à plat ou en relief.

   
  Production de ciment Puzzolan
   
  Fusion avec la Cimenterie de Dommeldange
1906

Des deux usines que la Compagnie générale des ciments possède dans le Grand-Duché (en dehors des deux usines situées en Belgique et en Russie), celle de Rumelange produit exclusivement de ciment de laitier (Puzzolan-Zement) et celle de Dommeldange du ciment Portland. Toutes les deux fabriquent des briques de laitier pour constructions. Les deux usines occupent en moyenne 70-80 ouvriers, presque tous de nationalité luxembourgeoise.

L'installation de Rumelange pour la fabrication des briques blanches de laitier a eu un succès incontesté et la production considérable de l'année précédente n'a fait que s'accentuer.
La production de ciment tant à Dommeldange qu'à Rumelange renseigne une marche ascendante très marquée. Une augmentation du prix du ciment de 15 M. par wagon de dix tonnes a eu lieu en 1906 ; une augmentation plus forte encore se produira en 1907.

Pour le ciment armé, l'année a été moins bonne. Cette industrie occupe en moyenne de 20 à 30 ouvriers dans le Grand-Duché, mais comme la succursale de Luxembourg qui s'occupe de constructions en ciment armé, embrasse également la Lorraine et la région de Trèves, le nombre des ouvriers occupés par elle atteint en moyenne 80 à 100. Le prix de la main d'oeuvre a considérablement augmenté dans cette branche.

(RAPPORT GÉNÉRAL sur la SITUATION DE L'INDUSTRIE ET DU COMMERCE pendant l'année 1906)

1908 Les nouvelles installations qui ont été faites à la cimenterie de Rumelange permettent de porter sa production annuelle à 15.000 tonnes de ciment et 5 millions de briques.
   
1910

Compagnie générale des ciments

siège social à Luxembourg

usines à Dommeldange, Rumelange, Ougrée (Belgique), Toula (Russie)

Fabrication de ciments et de ses dérivés

Capital social : 1.200.000 francs.

Conseil d'administration :
Emile Bian, ingénieur à Dommeldange, administrateur-délégué ;
Henri Chandelon, ingénieur à Rumelange ;
Hubert Muller, ingénieur à Esch-sur-Alzette ;
J - P. Brasseur, industriel à Luxembourg
Oscar Frésart, industriel à Liège, membres

Directeur : Nicolas Lambert à Luxembourg ; fondé de pouvoirs:

Mathieu Navaux, agent-comptable à Rollingergrund.

Société constituée par actes des 29 janvier et 26 avril 1897.
Le conseil d'administration représente la société, il a les pouvoirs les plus étendus, toutes les pièces se rapportant à l'administration et à la gestion sont signées par le directeur et par l'administrateur délégué; elles doivent en outre porter la signature du président ou d'un administrateur à ce spécialement délégué ; le conseil peut déléguer cette seconde signature pour les affaires journalières

(Inscription au registre aux firmes N° 44 - Du 17 mai 1910)

   
1914 Compagnie général des Ciments à Luxembourg - L'assemblée générale ordinaire du 26 mars 1914 a nommé M. Emile Raze, ingénieur à Rumelange, administrateur de la société, en remplacement de M. Henri Chandelon, décédé.

(Registre aux firmes N° 44 (Mém. 1910, p. 376) - Du 25 mai 1914)
   
4.1920

Fusion de la S.A. des Ciments Portland d'Esch-sur-Alzette avec la Compagnie Générale des Ciments (Usines de ciment et de briques à Dommeldange et Rumelange):

Ciments Luxembourgeois S.A.

   
1921 Arrêt


Cimenterie de Rumelange, au fond l'Usine de Rumelange (Photo: Juin 1922)


A gauche l'Usine de Rumelange, à droite la Cimenterie de Rumelange


Grotte en ciment - Cementgrotte - Zementgrotte, Diekirch (Photo: 19.7.2005 jmo)

Brasserie de Diekirch: Grotte (aquarium) construite en 1895 avec du ciment de la Cimenterie de Rumelange


Grotte en ciment, Luxembourg - Cementgrotte - Zementgrotte, Luxemburg - Die Cementfabrik Brasseur, Lambert & Cie zu Rümelingen errichtete eine Cementgrotte während der Gewerbeausstellung im Garten neben dem Hauptpostamte. Die Grotte, welche dem Staat geschenkt wurde, ist von einer Statue des Erzengels Michael, ebenfalls in Rümelinger Cement ausgeführt, gekrönt, welcher in der emporgehobenen Rechten eine Fackel siegreich schwingt. Unter seiner nervichten Ferse krümmt sich Luzifer, der Lichttragende, dem der Sieger die Leuchte aus der Faust gerissen. Zu den Füßen liegt ein Löwe, das Symbol der Stärke, des Mutes, der in seinen mächtigen Pranken ein Schild hält mit der Inschrift: "victoire du ciment". (Collection: jmo)


1915 - Allgemeine Cementgesellschaft Dommeldingen - Fabriken in Dommeldingen und Rümelingen - aus: Berels Berta - Eine Bauerngeschichte aus dem Luxemburgischen - Novelle von J. vun der Hardt - Verlag Charles Beffort (Collection Charles-Louis Aschman)


Rümelinger Portland-Cement-Fabrik (LW: 4.1.1895)

Liens / Links
Cement works in Luxembourg / Cimenteries au Luxembourg / Zementwerke in Luxemburg
Usine de Rumelange

This is not the official page of this company. Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Ceci n'est pas la page officielle de cette firme. Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Dies ist nicht die offizielle Seite dieser Firma. Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo