Schmelz
Usine
Hütte
Ottange
(France)


Usine d'Ottange en 1902 (Louis Glaser, Leipzig)


Historique - Geschichtlicher Überblick
1468 Forge "supérieure" (Uttinger Eysenschmitt) à la route d'Aumetz
   
1498 Propriété de Eva von Uttingen mariée à Peter von Eltz
   
1515

Bernard von Eltz constuit une nouvelle forge avec fonderie

Bernard von Eltz (Sohn von Peter) errichtet ein neues Eisenwerk mit Schmelzofen in Öttingen

   
  Haut-fourneau à / Hochofen in St Félix
   
 

2. haut-fourneau à / 2. Hochofen in St Félix. La fonte a été transformée à la forge St. Antoine.

Das erzeugte Roheisen wurde im Spaltwerk und in der Schmiede St. Antoine verarbeitet

1670

Achat de la forge de Rumelange de Aug. Lanser - Uttinger

par Charles Henri von Eltz et Marie-Régine de Kesselstadt

1718 Vogt Franz Leopold von Hunolstein marie / heiratet Johanna Barbara von Eltz
1810 Antoine von Hunolstein
   
1843-1844

F/14 4428. MOSELLE
dossier 33. Addition d’un haut-fourneau à l’usine du comte Paul Hunolstein à Ottange. Plans

(source: Archives nationales de France)

   
1847-1857 Construction de 2 hauts-fourneaux / Bau 2 neuer Hochofen
   
1859 Décret du 19 novembre 1859, autorisant le comte d'Hunolstein à ajouter un troisième haut fourneau aux usines qu'il possède à Ottange (Moselle)
   
  (Décret du 9 juin 1860, autorisant les sieurs Lamotte et consorts à établir une usine dite la forge de Saint-Charles, commune de Charleville (Ardennes); IX, 209)
   
  Décret du 9 septembre 1861, autorisant le comte d'Hunolstein, à établir deux hauts fourneaux à Hettange-Grande (Moselle) ; X, 397.
   

1862
-
1882 ?

Forges d'Ottange

loués par Jahiet, E. Gorand et Lamotte

   
1865 Coke
   
1.9.1882

Charles Lamotte junior, directeur des forges d'Ottange

Accident de chasse mortel de Charles Perlot, lors de la chasse de chevreuil en compagnie de Charles Lamotte junior, le frère de Charles Lamotte junior et un garde de chasse

(Sources: Journal du Loiret N° 213 - 9.9.1882 / LW: 9.9.1882)

1875

Le 4.4. et le 20.7.1875, MM. Jahiet, Gorand, Lamotte et Cie, maîtres de forges à Ottange, demandèrent l'autorisation de faire des recherches dans le second îlot émergé, situé près d'Avril. Ces recherches consistèrent en 2 puits. Un autre sondage, situé plus à l'ouest, trouva le gîte rejeté à plus de 100 m de profondeur.

Le 20.9.1875 MM. Jahiet, Gorand, Lamotte et Cie produisirent une demande en concession s'étendant sur les territoires de Trieux et d'Avril à l'appui de leurs travaux.

Renouvellement de leur demande pour la concession le 23 mars 1881.

Ceux-ci obtinrent, le 1er septembre 1883, la concession du « Bois d'Avril » (432 ha), devenue depuis la propriété de MM. de Wendel et Cie, vendue à MM. de Wendel.

(Source: Étude complète du bassin ferrifère de Briey et de la formation ferrugineuse lorraine : les mines & usines au XXe siècle, Francis Laur, 1901)
12.1875 E. Gorand, maître de forges (Souscription au profit du bureau de bienfaisance à Luxembourg)
12.1877 E. Gorand, directeur-gérant (Souscription au profit du bureau de bienfaisance à Luxembourg)
12.1879 E. Gorand, ingénieur directeur (Souscription au profit du bureau de bienfaisance à Luxembourg)
12.1882 E. Gorand, maître de forges (Souscription au profit du bureau de bienfaisance à Luxembourg)
12.1883 E. Gorand, directeur (Souscription au profit du bureau de bienfaisance à Luxembourg)
   
   
   
? Verhandlungen zwischen dem Grafen von Hunolstein und Karl Röchling zur Pachtung der Oettinger Grubenfelder und Hochöfen (allerdings ohne Erfolg)
   
1881 Loués par Antoine Pescatore - Louis Zoude & Cie
   
1881-1885

Charles Martha, directeur des Usines Rumelange - Ottange

   
1885-1888

Rebuffet André, directeur des Usines Rumelange - Ottange

15.4.1886

Die Gefahr, daß die Arbeit an den Rümelinger Hochöfen eingestellt würden, dürfte dadurch gebannt werden, daß die Hauptgläubiger in einer auf heute, 15.4.1886 anberaumten Versammlung einen Fond bilden behufs Fortsetzung des Betriebes. Die Activa dieser Hochöfen sollen etwa 10 Millionen, die Passiva zwischen 4-5 Millionen betragen, so daß die Gefahr für die Gläubiger gar nicht so groß wäre. Auf die von der Rümelinger Gesellschaft betriebenen Hochöfen von Öttingen ist vom Eigentümer derselben, Graf Hunolstein, Beschlag gelegt worden.

(LW: 15.4.1886)

11.6.1886
Kaiserliches Patentamt - Patentschrift N° 38793 - Robert Hinsberg à Ottange
Verfahren zur Fabrikation von Zinkcarbonat, welches als weiße Farbe dient - Fabrication de carbonate de zinc comme couleur blanche, chimique
   
1888 Reprise par / Übernahme durch S.A. des Hauts-Fourneaux de Rumelange
   
1896 - 1911

Henri Chandelon, directeur des Usines Rumelange - Ottange

   
 

Louis Renson, directeur de l'Usine d'Ottange

(LP)

   
1897 - 1900 Modernisation et aggrandissment des hauts-fourneaux / Umbau und Vergrößerung der Hochöfen
   
1905

Fusion avec / Fusion mit Société des Hauts-Fourneaux et Aciéries de St. Ingbert:

Société anonyme des Hauts-Fourneaux et Aciéries de Rumelange - Saint Ingbert

   
1906 Construction d'un 3. haut-fourneau / Bau eines 3. Hochofens
   
1911 Reprise par / Übernahme durch Gesellschaft Deutsch-Luxemburgische Bergwerks- und Hütten A.G. Abteilung Differdingen
   
1919

Reprise de l'Usine d'Ottange par l'Usine de Rombas.

Aus der "Deutsch-Luxemburgische Bergwerks- und Hütten-A.G." in Differdingen entsteht die neue Gesellschaft "Hauts-Fourneaux et Aciéries de Differdange, St. Ingbert, Rumelange" (HADIR)

Usine d'Ottange est louée par HADIR

   
  Les 3 hauts-fourneaux sont hors service / Die 3 Hochöfen sind ausser Betrieb
11.1933

Die HADIR Hochöfen sind ausser Betrieb, werden aber noch immer unter Dampf gehalten

(LW: 30.11.1933)

  Fermeture de l'usine / Schließung des Werkes
   


Ancienne halle des locomotives de l'Usine d'Ottange (Photos: 1.9.2014 jmo)


Locomotives à vapeur "St Louis" et "St Paul" devant la
halle des locomotives à Ottange (Photo collection: Marcel Schlim)


Anciens bureaux / géomètre de l'Usine d'Ottange (Photos: 1.9.2014 jmo)


Anciens ateliers de l'Usine d'Ottange (Photos: 1.9.2014 jmo)

 


Bâtiments de l'ancienne Usine d'Ottange (Photos:15.10.2011 jmo)


Restes de la base d'un haut-fourneau de l'Usine d'Ottange (Photos: 10.12.2001 / 1.9.2014 jmo)


Usine d'Ottange (Carte postale: Collection: jmo)


Eingang Hüttenwerk Oettingen


Oettingen - Hochofenwerk mit Schacht der Grube Differdingen (>1905) - Ottange - Usine d'Ottange avec le puits de la minière Differdange


Seilbahn vom Schacht Oettingen I zu Oettinger Hütte, Stehbierhalle Enselbräu Ückingen - Flaschenbier - Limonade - Handlung - Peter Rettgen


Gare Ottange-Rumelange - Crassier d'Ottange - vers 1915 (Carte postale: Ch. Arendt, Rumelange, 5 Grand'rue; Collection: jmo)


Usine d'Ottange (Photo: Aschman Camille; Copyright: Photothèque de la Ville de Luxembourg)


Mine Ottange III (Photo: Aschman Camille; Copyright: Photothèque de la Ville de Luxembourg)


Locomotive à vapeur "St Louis" à Ottange / France (Photo collection: Marcel Schlim)


Locomotiveà vapeur "St Paul" à Ottange / France (Photo collection: Marcel Schlim)


Usine d'Ottange - vers 1928 (Editeur: Nassogne-Donny)


Öttinger Schmelz - Usine d'Ottange - um - vers 1903 (Extrait d'une carte postale: Collection: jmo)


Usine "St. Paul" à Ottange (Collection: Marcel Klein)


In diesem Gebäude befand sich das frühere Walzwerk St. Antoine der Öttinger Hütte. Im Hintergrund die Ladebühnen der Erzgrube Hierzesprong (Aus: Daten aus der Luxemburgischen Eisenindustrie, n° XI. – Zusammengestellt von Camille Aschman, A-Z, 1935 – Collection famille Aschman-Bodson)


Ancien bâtiment de la Forge basse d'Ottange ?


Ottange - 1940 (Collection: jmo)


Fenderie - Platinerie - Le haut Tettange - 1820/1825
Petite mine de fer - Etang de la forge neuve - Martinet - Maison d'ouvriers
La Forge basse ou la vieille Forge


Galerie d'Ottange - Mine Ottange III - Sortie de galerie - Usine d'Ottange - Mine Ottange I (HADIR) - Situationsplan (Aus: Daten aus der Luxemburgischen Eisenindustrie, n° IX. – Zusammengestellt von Camille Aschman, A-Z, 08.1935 – Collection famille Aschman-Bodson)


St Félix - St Paul - Nehling - Walzwerk St Antoine - Plan de Rumelange - Ottange - 1901 (Collection: jmo)


Jeton de pain, potage, viande, café, vin, dessert, légumes, etc. des Usines d'Ottange - Moselle - 1862 (Collection: jmo)


Bulletin polytechnique - Die Eisenbahn - Le chemin de fer - Schweizerische Zeitschrift für Bau- und Verkehrswesen - Zürich - Band X N° 1 - 4.1.1879)
Bureau à Paris: 55 Boulevard de Strasbourg
H. Kägi & Cie, Winterthur


Carte postale des Charbonnage & Usine à coke de Ressaix aux Hauts-Fourneaux de Rumelange et Ottange
Ateliers de triage & Lavage de charbons
Evence Coppée à Ressaix-lez-Binche (Belgique) (Collection: jmo)
13.10.1887 - Expédition en gare à Ottange les wagons N° 87610, 87145, 85665, 85927, 86660 chargés de 50.000 kilos de coke métallurgique

Liens / Links
Usine d'Ottange - Industrial Railway / Le chemin de fer industriel / Die Werkbahn
Mine Ottange I
Mine Ottange III

Usine de Rumelange / S.A. des Hauts-Fourneaux de Rumelange / HADIR

 

This is not the official page of this company. Any information or picture completing these pages is welcome! For more information just send us an e-mail.

Ceci n'est pas la page officielle de cette firme. Toute information ou photo pouvant compléter ces pages est la bienvenue! Pour des informations supplémentaires, veuillez nous envoyer simplement un e-mail.

Dies ist nicht die offizielle Seite dieser Firma. Jede Information oder jedes Foto, welche(s) diese Seiten vervollständigen, ist herzlich willkommen! Für mehr Informationen, senden Sie uns einfach eine E-mail.

 

Created by / Créé par / Copyright: jmo

Last update / Dernière mise-à-jour: 3.3.2014